Tomates de Mam'illon

Tomates à savourer… Toute l’année et sous toutes ses formes

C’est la saison des tomates

Une petite idée géniale pour manger des tomates toute l’année.

Vous connaissez sûrement les tomates farcies. Comment les préparer et les cuisiner?

Tomates farcies de Mam'illon

Ingrédients :
– des tomates (de préférence des cœurs de bœuf qui sont bien charnues)
– de la chair à saucisse
– du pain
– de l’ail
– un œuf
– du persil (facultatif, je dis cela parce que ma mère en met et pas moi)
Comme la chair à saucisse est déjà salée et poivrée pas besoin d’en rajouter, c’est meilleur pour la santé.

Ustensiles : plat à gratin, saladier (pour préparer le farci)

Creuser vos tomates. Garder la chair pour faire du coulis (je vous expliquerai plus tard comment en faire).

Préparer le farci. Mélanger le pain (coupé en petits morceaux ou haché), l’œuf, l’ail (coupé en petits morceaux) et bien-sûr la chair à saucisse ou pour ceux qui préfèrent toutes autres viandes hachées. Remplir vos tomates de la farce que vous avez préparée grâce à vos « mimines », surtout n’oubliez pas de mettre le capuchon de la tomate à sa place.

Vous avez fini la préparation, il n’y a plus qu’à mettre au four à 180°C (chaleur tournante), pendant presque 1 heure.

Petit conseil, pour garder tout le jus des tomates et qu’elles ne roussissent pas trop vite, mettez du papier aluminium au-dessus de votre plat à gratin.

Bien-sûr vous pouvez les manger tout de suite, mais vous pouvez les mettre dans un bac à congélation, 4 à 6 par barquette. Ainsi,cet hiver vous les ressortez, placez les dans un plat allant au four. Vous ajoutez un verre de riz cru, vos tomates farcies par-dessus et un verre d’eau. Mettez du papier alu ou sulfurisé comme vous voulez, et enfourné, le temps que le riz cuise (à goûter pour vérifier la cuisson)
Ainsi, vous aurez un plat avec le soleil de l’été mais en hiver.

 

Coulis de tomates de Mam'illon

 

Et on fait quoi avec ce qu’il reste ?

Avec le restant des tomates que vous avez réservé, vous pouvez faire le coulis, rien de plus facile. Couper vos tomates en petits morceaux, 3-4 oignons, de l’ail (4-5 gousses), persil, basilic, thym, feuille de laurier, sel (ou du sel de céleri qui est très bon aussi) et poivre. Laisser mijoter. Conseil de grands-mères, plus nous laissons mijoter et mieux cela est. Vous pouvez mixer après cuissons ou mouliner à l’ancienne, cela est encore meilleur parce qu’il n’y a pas les pépins. Ensuite, mettre ce coulis de tomates dans les pots et stériliser avec un stérilisateur ou une cocotte minute si seulement 2 pots.

Conseil pour des bons pots : imaginez, ma mémé Marcelle, mon arrière grand-mère, qui utilisait les pots  » Le Parfait  » qui sont toujours aussi parfait et je continue à m’en servir. (4ème génération à les utiliser, en remplaçant simplement le caoutchouc).

Vous ne pouvez pas imaginer le plaisir que nous avons à faire les conserves, surtout en famille. En plus, vous pouvez les savourer à toutes les saisons, elles sont garanties naturelles, sans conservateur et sans colorant.

Que faire avec le coulis ? Des spaghettis bolognaises, les lasagnes …

A vos fourneaux ! Et bon appétit.

Si vous voulez des renseignements en plus, n’hésitez pas à me laisser un message.


Mam’illon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.